Selon Edward Snowden, GDPR manque sa cible

Article paru sur le site ZDNEt le 4.11.2019


Le célèbre lanceur d'alerte déclare que la législation GDPR est un tigre de papier, tant que les amendes ne pleuveront pas sur les "big tech"

La législation européenne de protection des données est en vigueur depuis le 25 mai 2018. Elle est sensée protéger les utilisateurs d'internet en leur donnant un meilleur contrôle sur leurs données privées.

Pour ce faire, le législateur a prévu des amendes sévères pour les contrevenants.

Malgré cela, Edward Snowden reste dubitatif quand à l'efficacité de cette législation.
Il a notemment déclaré lors du "web summit tech" à lisbonne, ceci par vidéoconférence depuis la russie, que:

" Cette Loi est un effort louable dans le cadre de la protection des données, mais est-ce bien là le problème?
Je pense que non, car la loi se trompe de cible !

Le problème n'est pas la protection des données, le problème est la collecte de données

"Réguler la protection des données revient de fait à légaliser la collecte sans limites de celles-ci, que ce soit celles de vos clients, de vos citoyens, du moment qu'elle de fuient pas, que vous gardiez le contrôle de ce que vous avez volé à tout un chacun.

Est-ce réellement l'internet que nous voulons?"

Selon Snowden, le principal problème est que la collecte de données à travers les sites web, les apps est devenu le modèle d'affaires dominant d'internet.

"Nous avos légalisé l'abus de ces pratiques, qui rendent tout un chacun vulnérable pour le bénéfice de quelques priviléégiés.

Les donneés sont sensibles, elles ne sont pas abstraites lorsqu'elles sont lées à des individus.
Ce n'est pas les données qui sont exploitées et manipulées.
Ce n'est pas les réseaux qui sont influencés ou manipulés.
C'est vous"

 

 

 

Site optimisé pour Firefox, Chrome et Safari. Copyright © 2019 Positive elements - Tous droits réservés
Positive elements - 20 rte de Brenles - 1683 Chesalles-sur-Moudon - tel 021/552.02.52

Crédits photo